Love shuffle : entre Eros et Thanatos

Après Siren et Border, j’ai eu envie de regarder quelque chose de plus léger, mais aussi d’un peu plus mature qu’Ouran ou Asuko March. Mon intérêt s’est porté sur Love Shuffle.

Le pitch

Kei, Airu, Ojiro et Masato sont voisins mais ne se sont jamais rencontrés. Lors d’un orage, ils se retrouvent bloqués ensemble dans l’ascenseur de leur résidence huppée. Alors qu’ils font connaissance, la conversation dévie sur leur vie amoureuse peu reluisante.

Pour relancer leur vie de couple ou trouver l’âme sœur, ils décident de se lancer dans le « Love Shuffle ». Chaque semaine, chacun d’entre eux sortira avec le partenaire d’un autre participant. Kei, qui vient de se faire jeter par sa fiancée Mei, est plutôt réfractaire à l’idée. Il accepte cependant de tenter l’expérience pour prouver à sa chérie qu’il est l’homme qu’il lui faut. Masato, psy célibataire, en profite pour intégrer la jeune dépressive Kairi au groupe. Ses intentions sont cependant assez éloignées de celles de ses voisins…

Love_Shuffle avis

En voilà une découverte sympathique ! Enfin un drama sentimental qui n’est pas gnan-gnan, ça fait plaisir. J’aime beaucoup les séries mettant une scène une belle et sincère amitié et Love Shuffle est de celles-là. Bien que nos quatre voisins ne se connaissent pas et n’aient pas grand chose en commun (si ce n’est leur vie amoureuse chaotique), ils deviennent vite intimes. Peu à peu, ils s’ouvrent les uns aux autres, dévoilant leurs craintes et leurs faiblesses. Les masques tombent.

Du côté des acteurs, j’ai été ravie de retrouver Karina, rencontrée dans Summer Nude. Je la connais assez peu mais je l’avais beaucoup appréciée dans ce drama, où elle se distinguait des autres personnages par son charisme et sa jovialité. Son naturel est clairement ce que je préfère chez elle. C’est une bouffée d’air frais au milieu de ces personnages féminins froids et introvertis que l’on croise souvent dans les jdramas.

love shuffle avis vostfr

Love Shuffle m’a également montré une nouvelle facette de Shota Matsuda, découvert il y a maintenant quelques années dans Liar Game. Exit le jeune homme sombre et insondable. Le Love Shuffle va petit à petit percer la carapace de son personnage de photographe érotique imbu de lui-même, pour le meilleur… et pour le pire.

Enfin, mention spéciale à Yuriko Yoshitaka, déjà aperçue dans Tokyo Dogs, dans son rôle de dépressive suicidaire. J’imagine qu’il n’est pas facile de jouer un rôle qui montre si peu d’émotions. Certes, certains acteurs y parviennent très bien, mais dans le cas de Love Shuffle, cela a le mérite d’être volontaire… Bref, je trouve le personnage de Kairi assez intrigant, voire touchant. Son apparente absence de sentiments décuple la puissance de ses rares réactions au monde extérieur.

Dédramatiser les relations de couple

J’ai apprécié qu’il y ait une véritable continuité entre les épisodes. Love Shuffle est un tout, et non une somme d’épisodes vendant chacun leur propre histoire. Selon moi, c’est indispensable pour rendre le drama cohérent et les personnages attachants. A titre d’exemple, c’est l’exact opposé de Tumbling, qui donnait un background aux personnages pendant un ou deux épisodes puis l’occultait totalement par la suite. Dans Love Shuffle, les protagonistes ont un caractère et un vécu qui leur donnent de la crédibilité et de l’épaisseur.

De manière générale, les personnages sont réalistes et font face à des questionnements auxquels on peut tous être confrontés un jour. Bien sûr, certains comportements et décisions sont un poil excessifs, mais n’oublions pas que nous sommes dans une fiction. De plus, je trouve le thème rafraîchissant pour un drama japonais, où les relations sont généralement présentées avec beaucoup de pudeur, voire de gravité. Reconnaissons-le, la règle est généralement : « on n’embrasse pas n’importe qui et on ne couche pas avec le premier venu » ! Ici, les protagonistes n’hésitent pas à s’échanger les uns avec les autres pour voir si un de leurs amis leur correspond mieux que leur moitié actuelle. Je vous rassure, ça ne tourne pas à l’orgie (loin de là), mais Love Shuffle donne une vision assez libérée du couple et des relations amoureuses.

love shuffle kiss

(Ceci n’est pas un spoil.)

L’histoire évolue de façon cohérente et les épisodes sont relativement prenants. Pour autant, il s’agit d’un drama « tranche de vie ». Il n’y a donc pas d’action ou de suspense à couper le souffle. Il faut juste se laisser porter par les aventures de cette bande de jeunes amis.

Le principal reproche que je ferais à Love Shuffle est la fin un peu expéditive. J’ai trouvé que certaines choses arrivaient un peu vite, alors que le rythme de la série est globalement plutôt lent. Cela n’en reste pas moins un drama agréable, qui a su m’intéresser suffisamment pour que je le termine. Au vu du nombre de séries que j’ai abandonnées récemment, cela vaut la peine d’être mentionné !

En conclusion, si vous avez envie de passer un bon moment en compagnie d’une joyeuse bande d’amis un peu fêlés mais que vous n’avez personne sous la main (*forever alone*), mettez-vous devant Love Shuffle !

love shuffle avis 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *