Michael Bay et Shia LaBeouf remettent le couvert, pour le meilleur et pour le pire

transformers-2« Transformers« , premier du nom, avait battu des records au box office à sa sortie en 2007, en rapportant pas moins de 700 millions de dollars. Rien d’étonnant donc à ce que Michael Bay, son réalisateur, réitère l’expérience aujourd’hui avec « Transformers 2 : La revanche ». Ici, c’est simple : on prend les mêmes et on recommence !

Au niveau du scénario, rien de compliqué. Les Transformers sont des robots extraterrestres capables de se transformer en objets humains, de façon à se fondre parmi nous sur Terre. D’un côté se trouvent les « gentils », les Autobots : comme leur nom l’indique, il s’agit de robots prenant la forme de véhicules. Bien souvent, il s’agit de superbes voitures de sport ou de trucks. Effectivement, rien de plus discret.

De l’autre, les « méchants », appelés Decepticons. Là, je n’ai pas saisi le jeu de mots, mais j’imagine qu’il y a quelque chose avec « déception », la honte des robots… ce genre de choses. Ceux-ci préfèrent se métamorphoser en appareils ménagers de toutes sortes.

Dans ce second opus, Sam, incarné par Shia LaBeouf, vient d’entrer à la fac et tente de mener une vie paisible de jeune homme normal. Malheureusement pour lui, il se voit contraint de reprendre du service pour lutter contre le grand méchant Decepticons, appelé the Fallen, après être entré en contact avec un morceau du AllSpark. Accompagné de sa superbe petite amie, Mikaela, de sa splendide transfo-camaro Bumblebee, et soutenu par rien de moins que l’armée américaine, il devra l’empêcher de détruire notre Soleil.

Vous avez dit « scénario » ?

Si vous trouvez le scénario un peu abracadabrant, ou un peu facile, n’ayez crainte : ce n’est clairement pas l’intérêt du film. Celui-ci est vite relégué au second plan, au profit de l’action et de la multitude, voire même de la constance des effets spéciaux. On comprend rapidement pourquoi ce film a coûté 200 millions de dollars, en voyant les gigantesques robots, les cascades et les explosions en tous genres !

L’humour présent dans le premier film est toujours là, bien dosé, bien placé, et nous prouve une fois encore que « Transformers » est un film d’action qui refuse de se prendre au sérieux. Le ton reste léger et Michael Bay remplit parfaitement son contrat : divertir son public.

Il parvient également à rendre tous ses personnages attachants. Entre les parents de Sam totalement décalés, Sam, constamment dépassé par les évènements, les sympathiques Autobots, ou encore les « méchants » qui retournent leur veste, on sent que chacun est là pour une bonne raison, et aucun ne fait de figuration… Hormis un. On regrette en effet que Megan Fox, alias Mikaela, n’ait pas de rôle plus important que celui d’être là, de suivre son chéri partout, et de montrer ses « atouts » au spectateur, ravi (je vous renvoie d’ailleurs à l’article de Mimu, vous verrez l’effet qu’elle fait). Bref. Peu importe, la bande-annonce donnait déjà le ton de ce côté-là.

Le principal reproche que je ferai à ce film n’est pas sa quasi-absence de scénario, mais bien ses longueurs. A trop vouloir impressionner le public, on finit par lasser. Je prends pour exemple le combat final, qui m’a semblé ne jamais finir. Ça canarde de partout, ça explose dans tous les coins, et tout ça pour quoi ? On le sait depuis le début du film, ce sont les gentils qui gagnent. Honnêtement, j’avoue avoir perdu le fil au cours de cette grande bataille sans suspense. La fin arrive quant à elle bien trop vite, sans nous laisser le temps de reprendre nos esprits. Une fin qui nous dit d’ailleurs : « A bientôt pour le 3ème numéro ! »

En résumé, « Transformers 2 » reste fidèle à son prédécesseur et aux qualités qui ont fait son succès : humour, action et effets spéciaux magistraux. Malheureusement, le mieux est l’ennemi du bien, et à trop vouloir en faire, « La revanche » oublie que l’action c’est bien, mais doublée d’un scénario… c’est mieux.

Tout le film résumé en une affiche...
Tout le film résumé en une affiche...

6 thoughts on “Michael Bay et Shia LaBeouf remettent le couvert, pour le meilleur et pour le pire

  1. T’es méchante avec Megan. Elle sert pas à rien, elle rappelle au monde entier qu’on peut faire un film agréable visuellement sans effets spéciaux.

    Mais sinon oui je partage l’analyse, et je trouve l’affiche énorme. C’est exactement ça !

  2. Ben j’ai jamais vu Mikaela habillée comme ça dans le film :'(

    Je me demande bien quand même, à quoi ressemblera le transformers prochain…

  3. Au moins tu peux aller à la séance de 22h sans avoir la crainte de pas comprendre le film, et si tu t’endors les combats incessants te réveilleront :/

  4. Personnellement, j’ai bien aimé, les effets spéciaux / robots sont vraiment magnifiques, c’est du chef d’œuvre d’animation, le summum du film pop-corn… après, les plans centrés sur Megan alors qu’à côté d’elle, il y’a Shia blessé, et en possession de l’élément clé de l’intrigue, c’est un peu ridicule (mais j’avoue que le fan service n’est pas désagréable 0:-° )…

    Bon je suis allé voir Jeux de Pouvoir qui est excellent aussi, mais dans un autre registre ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *