Bénabar met le feu à l’Axone

Je suis allée voir Bénabar à l’Axone, hier soir. Pas plus fan que ça du chanteur, cette soirée n’était pas du tout prévue et j’ai acheté ma place à la dernière minute pour accompagner mon CeT. Verdict final : je ne regrette pas du tout !

La soirée a déjà très bien commencé, avec Charlotte Marin en première partie. Dans une jolie robe rouge, cette blonde pulpeuse de trent… heu non, vingt-neuf ans, s’est rapidement mis tous les hommes de la salle dans la poche. Quant aux femmes, elles n’ont pas mis longtemps à être sous le charme elles-aussi. Pendant une demie-heure, cette femme pétillante nous a fait partager en chanson et en petits sketches les aléas de sa vie amoureuse : premier rendez-vous, dispute, mariage et soirée arrosée, le tout bourré d’humour. Puis elle a quitté la scène en remerciant Bénabar d’avoir accepté de faire sa deuxième partie. Sympa.
Le myspace de Charlotte Marin se trouve à l’adresse www.myspace.com/charlottemarin et voici l’une des chansons qu’elle a interprétée hier, « 20h30 ».

Peu après 21h, Bénabar a fait son entrée sur la scène de l’Axone sous les acclamations du public. Que dire, sinon que j’ai été impressionnée par la pêche de cet artiste et ce, du début à la fin ! Pendant deux heures, il court et il saute partout, joue avec le public, danse avec ses musiciens et prend même le temps de nous faire rire en interprétant quelques sketches ici et là.
J’ai aussi vraiment apprécié qu’il mélange nouveaux titres et grands succès, sachant que je ne connaissais absolument ses dernières chansons. J’ai ainsi pu en découvrir de très jolies tout en profitant des ultra-connues : « Y’a une fille qu’habite chez moi », « L’effet papillon », « Quatre murs et un toit » et, celle qui a réellement enflammé la salle, « Le Dîner ».

En résumé, un excellent spectacle de près de deux heures, qui ne s’est essoufflé à aucun moment ! Je serai certainement au rendez-vous s’il repasse dans la région…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *