“Tentation” : les choses se compliquent

tentation

« La meilleure façon de résister à la tentation, c’est d’y céder.  » disait Oscar Wilde. De toute évidence, ce n’est pas du tout l’avis de Bella dans ce deuxième tome de la saga Twilight de Stephenie Meyer.

Elle aurait pourtant eu des milliers d’occasion de se laisser tenter, après avoir été abandonnée par son amour de vampire, le beau Edward. Lors de sa fête d’anniversaire chez les Cullen, Bella se coupe le doigt en ouvrant ses cadeaux. Jasper, ayant récemment rejoint la « communauté », éprouve encore beaucoup de mal à contrôler ses pulsions, et se jette sur elle avec la ferme intention d’étancher sa soif. C’en est trop pour Edward. Après cette soirée qui aurait pu se révéler dramatique, il ne veut plus risquer la vie de sa belle. Un soir, il lui fait la promesse que jamais, plus jamais, elle ne le reverra… et disparaît, laissant derrière lui une Bella totalement désemparée…

Obsession

Les mois passent, mais la jeune femme ne s’en préoccupe pas. Elle erre plus qu’elle ne vit, et s’enfonce dans ses angoisses et ses cauchemars, lesquels sont hantés chaque nuit par les souvenirs de son amoureux. Un jour, son père, ne supportant plus de la voir ainsi, lui pose un ultimatum. Si elle ne sort pas de sa léthargie, il la renverra chez sa mère, loin de Forks. Bella ne peut s’y résoudre et, prête à tout pour le rassurer et être tranquille, elle organise de mauvaise grâce une sortie au cinéma avec Jessica, une des ses anciennes amies.

Ce soir-là, avant le film, elle croit reconnaître la bande de garçons qui l’avait agressée, l’année précédente. Totalement désorientée, elle choisit de s’en approcher, plutôt que de fuir, alors que son amie essaie vainement de la raisonner. Soudain, la voix d’Edward résonne dans sa tête, la suppliant de faire demi-tour et de s’en aller. A partir de ce moment, Bella va tout mettre en œuvre pour entendre encore la douce voix de son grand amour, quitte à mettre sa vie en péril.

Confessions

C’est ainsi qu’elle va considérablement se rapprocher du jeune Quileute, Jacob. En effet, elle a mis la main sur deux motos qu’elle lui propose de remettre sur pieds. Celui-ci accepte rapidement, attiré par l’idée de passer beaucoup de temps auprès de Bella, dont il est amoureux. Peu à peu, une relation très ambiguë se crée : ils sont de plus en plus attirés l’un par l’autre, mais Bella est trop détruite par le départ et l’absence de son bien aimé pour envisager quoi que ce soit avec lui.

Lorsque, du jour au lendemain, Jacob ne veut plus entendre parler d’elle, la laissant à nouveau seule dans une profonde détresse, elle est convaincue que c’est parce qu’il lui en veut d’avoir refusé ses avances. Ce qu’elle ignore, c’est que Jacob cache en réalité un secret lourd à porter…

Impressions

new-moonVoilà pour le petit résumé de l’histoire. Ce qui suit révèle des passages de l’intrigue, attention donc aux spoilers !

J’ai fini le roman aujourd’hui, et le moins que je puisse dire, c’est qu’il m’a vraiment frustrée ! Tout au long du livre, on attend que cet amour platonique entre Bella et Jacob se concrétise… mais cela n’arrive jamais. La jeune femme repousse le garçon sans cesse, comme pour se punir elle-même.

J’ai cependant beaucoup aimé ce tome, même si l’absence d’Edward est particulièrement déroutante. Certes, pour Bella, il est toujours là, près d’elle, et ça se ressent. Mais physiquement, seul Jacob l’accompagne jour après jour, transi d’amour, sans parvenir à percer totalement la carapace de la jeune femme.

Ce qui m’a moins plu, c’est cette apathie dans laquelle s’enfonce Bella. Elle n’a de cesse de se rabaisser, persuadée qu’Edward l’a quittée car il ne l’aimait plus, mais reste toujours accrochée à cette voix qui résonne dans sa tête chaque fois qu’elle risque sa vie. J’ai parfois eu envie de la secouer et de lui hurler qu’elle se ressaisisse (« bon sang ! » Petit jeu de mots en passant). Son vampire est parti, et elle ne parvient pas à l’accepter. C’est touchant au début, mais elle finit par paraître plutôt pitoyable, par moments.

Traduction ?

Un autre point négatif, qui m’avait déjà déplu pendant la lecture du premier tome : Je trouve que la traduction n’est pas vraiment une réussite. On a l’impression que le traducteur a essayé de caser le plus de mots compliqués – et très peu usités – possibles, que ce soit dans les descriptions ou les dialogues. Cela a pour conséquence un manque flagrant de naturel dans la narration. Il m’est d’ailleurs venu à l’idée que, peut être, était-ce aussi ce traducteur qui s’était occupé de la série Dawson, il y a quelques années… (les anciens fans comprendront… n’est-ce pas ?)

Bref, cela ne me paraît pas être un bon choix dans une saga principalement destinée à un public d’ados et de jeunes adultes… C’est pesant. Mais bon, cela m’aura au moins permis d’améliorer mon vocabulaire !

D’après ce que j’ai pu comprendre, le triangle amoureux Jacob/Bella/Edward tient un rôle prépondérant dans le troisième tome de la saga, « Hésitation » (rien que le nom en dit long). Bien qu’il soit évident que le vainqueur du match sera Edward, j’espère quand même qu’il se passera un petit quelque chose avec Jacob. Que voulez-vous, je m’y suis attachée.

Pour palier les problèmes de traduction, j’ai décidé d’acheter le troisième roman en anglais. Je pourrai donc savoir si c’est réellement le traducteur qui n’est pas au top, ou si Stephenie Meyer écrit réellement de cette façon, mélangeant ton soutenu/ton familier et expressions sorties de nulle part.

Ah oui, vous êtes peut être déjà au courant, mais l‘adaptation de ce second tome, « New Moon », sort sur grand écran le 18 novembre prochain. Voici d’ores et déjà une première bande-annonce. Si vous êtes observateurs, vous noterez que certaines scènes ne sont pas vraiment raccord les unes avec les autres, et ont été montées ensemble uniquement pour la bande-annonce… Mais bon, pour l’instant, voici le seul trailer sorti, alors il faudra s’en contenter !

One thought on ““Tentation” : les choses se compliquent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *