Buzzer Beat, le drama qui fait ressortir mon côté fleur bleue

Même si je suis davantage attirée par les dramas japonais comiques voire déjantés, je me laisse parfois tenter par un drama plutôt romantique promettant une jolie histoire d’amour. Oui, il y a des moments comme ça où je me sens un peu fleur bleue. Et c’est dans un de ces moments que j’ai découvert ce qui est devenu un de mes dramas préférés : Buzzer Beat.

2 personnes que tout oppose

Buzzer Beat nous raconte la rencontre entre Naoki Kamiya, basketteur professionnel peu sûr de lui, et Riko Shirakawa, une violoniste qui s’entraîne sans relâche pour se faire connaître.

buzzerbeat2

Naoki et Riko

Tout commence lorsque Riko (Keiko Kitagawa) trouve le téléphone de Naoki (Tomohisa Yamashita) dans un bus. Elle est alors contactée par Tomoya Kawasaki, l’entraîneur de l’équipe de basket, qui lui donne rendez-vous pour récupérer le portable. Le coach tombe immédiatement sous le charme de la jeune femme, et ce coup de coeur est visiblement partagé…

De son côté, Naoki est très amoureux de Natsuki, une pom-pom girl avec qui il sort depuis 2 ans. Lorsqu’il la demande en mariage, elle accepte, dissimulant sa rancoeur. Natsuki le cache bien, mais elle trouve son petit-ami trop hésitant et lui reproche son manque de confiance. C’est dans cet état d’esprit qu’elle fait la connaissance de Ren Yoyogi, un basketteur récemment arrivé dans l’équipe qui est l’exact opposé de Naoki. Prétentieux, dragueur et égocentrique, il va immédiatement attirer la cheerleader…

Naoki et Riko se rencontrent un jour sur le terrain de basket qui jouxte l’immeuble où vit la jeune femme. Une amitié va se nouer peu à peu. Bien que tout semble les séparer, on ne doute pas une seconde qu’ils vont finir ensemble. Néanmoins, leur relation n’est pas simple. Attirée par Naoki, Riko se sent coupable : elle ne peut tenter sa chance alors que le coach du jeune homme est amoureux d’elle. Quant à Naoki, il est profondément amoureux de Natsuki et ne voit qu’elle.

Une histoire touchante car réaliste

Lorsqu’on est habitué aux scénarios tordus et décalés des dramas japonais, on ne peut que trouver l’histoire de Buzzer Beat réaliste. Les actions et réactions des personnages semblent naturelles et l’on n’a aucun mal à croire aux sentiments des 2 protagonistes. Le fait que les 2 acteurs principaux aient été en couple à la ville y est peut-être pour beaucoup mais leur relation est belle, touchante et, surtout, crédible.

buzzerbeat

Les personnages secondaires sont tout aussi attachants. Je pense notamment à Mai, flûtiste et meilleure amie de Riko, dont le dynamisme et l’originalité nous font régulièrement sourire.

Pour conclure, Buzzer Beat est le drama idéal si vous cherchez à rêver un peu avec une jolie histoire d’amour. Naoki et Riko forment un très joli couple et nous offrent même un vrai baiser de cinéma, fait particulièrement rare dans un drama japonais. En général, les japonais sont très réservés à ce sujet et évitent de montrer baisers et ébats passionnés… même dans les séries télévisées. C’est d’ailleurs l’une des principales choses qui différencient les doramas des séries occidentales.
En bref, voici un drama très agréable porté par deux acteurs convaincants, que je conseille à tous ceux qui veulent un peu de douceur dans ce monde de brutes.

Avant de vous lancer dans ce drama, vous pouvez d’ores et déjà jeter un oeil à l’opening…

  • Ma note : 9/10
  • Format : 11 épisodes de 45 minutes
  • Année : 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *