La minute indie : The Curious Expedition

Oui, ce blog renaît de ces ceeeeendres ! J’ai fait quelques découvertes vidéoludiques ces derniers temps et, comme il s’agit de titres solos, je ne peux pas en parler sur Teammates. Je vais donc me rattraper ici.

En ce moment, je suis dans une phase rogue-like. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, les rogue-like reposent sur deux principes de base :

  • lorsque vous perdez, la partie est finie. Vous n’avez d’autres choix que de recommencer l’aventure depuis le début
  • l’environnement est généré aléatoirement à chaque nouvelle partie

Il s’agit généralement de jeux très exigeants. Il n’y a qu’en tirant des leçons de vos échecs que vous serez capables d’aller plus loin dans la partie suivante. Le rappel étant fait, entrons dans le vif du sujet et parlons de The Curious Expedition

Une expédition dont vous êtes le héros

The Curious Expedition est un jeu en pixel-art prenant place à la fin du XIXème siècle. Vous prenez le contrôle d’un groupe d’aventuriers mené par des personnalités telles que Charles Darwin, Marie Curie, Nikola Tesla ou Freya Stark. Votre objectif : découvrir une pyramide dorée nichée au creux d’une région inexplorée.

Vous devez survivre à 6 expéditions pour gagner et ce ne sera pas une mince affaire. Si les deux premières expéditions vous sembleront ridiculement simples, vous déchanterez rapidement. En effet, la nature qui vous entoure n’est pas des plus accueillante et chaque jour de voyage pèse sur votre santé mentale. Une donnée à surveiller attentivement : lorsque votre santé mentale tombe à zéro, votre équipe craque et certains membres disparaissent plus ou moins mystérieusement… Et ce n’est pas la seule difficulté : vous affronterez également des animaux féroces – grâce un système de combat basé sur des combos de dés -, et découvrirez des lieux vous demandant de faire des choix. Par exemple, explorerez-vous cette grotte sombre et exiguë ? Ramènerez-vous cette relique en or découverte dans un tombeau ? Certains objets vous rapporteront beaucoup d’argent ou de renommée lors de votre retour au pays, mais êtes-vous prêt à assumer les conséquences d’un vol ? Par certains côtés, The Curious Expedition se rapproche d’un « livre dont vous êtes le héros »… à ceci près que vous ne pouvez pas tricher en vérifiant que le choix que vous vous apprêtez à faire n’est pas néfaste (ne faites pas l’innocent, on l’a tous fait).

the curious expedition gameplay

Partez à l’aventure dans la peau de Darwin

Au début de chaque partie, il vous faut choisir votre personnage avec soin. Chacun vient avec une équipe et des avantages particuliers qui modifieront votre expérience de jeu. Le groupe de Charles Darwin compte un traducteur persan vous permettant de vous arrêter dans les villages pour regagner de la santé mentale. En choisissant Harriet Tubman, vous bénéficierez d’un guerrier indigène qui réduira le risque de rencontrer des ennemis en voyageant. Lors de votre première partie, seuls 5 personnages sont disponibles sur 16. Cependant, la plupart des autres personnalités se débloquent après une ou deux parties.

Le jeu coûte 15 euros. Il est en accès anticipé sur Steam mais devrait bientôt en sortir selon les développeurs. Il est donc parfaitement jouable et je n’ai rencontré aucun problème ou bug durant mes parties. Ah oui, dernière chose : The Curious Expedition est intégralement en anglais. Le texte est relativement important et, bien que ce ne soit en rien comparable à Sunless Sea, mieux vaut avoir une bonne connaissance de la langue de Shakespeare.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *